top of page
Photo home site_allo alex_edited.jpg

Vous vous posez des questions
pour ré-concilier maladie et travail ?

Sommeil et travail : ces habitudes pour améliorer votre santé

Dernière mise à jour : 12 janv.


Amélioration de la concentration et de la productivité, renforcement de la mémoire et de l'apprentissage, régulation des émotions et du stress, renforcement de la santé physique et mentale, réduction des risques d'accidents… Le sommeil émerge comme un pilier essentiel de notre bien-être global. 


« Le sommeil est la meilleure des méditations. » Dalaï Lama.

Bien plus qu'une simple nécessité physiologique, une bonne nuit de sommeil devrait être considérée comme un investissement précieux dans notre santé physique et mentale car le manque de sommeil peut malheureusement avoir de lourdes conséquences dans la vie quotidienne mais aussi au travail. 


68% des Français déclarent en 2022 que le manque de sommeil altère souvent leur travail et 55 % avouent que cette fatigue peut être la cause d’erreurs*


Pas de durée universelle pour une bonne nuit de sommeil


Il n'existe pas de durée de sommeil universelle qui convient à tout le monde, car les besoins individuels en sommeil varient. Cependant, des recommandations générales basées sur l'âge existent. Pour un adulte, la durée de sommeil idéale varie entre 7 et 10 heures par nuit.


Certains individus peuvent se sentir mieux avec un peu plus ou un peu moins de sommeil que la moyenne recommandée. L'essentiel est de se sentir reposé et alerte pendant la journée, ce qui indique que vous bénéficiez d'une quantité de sommeil adéquate pour vous-même. 


Ne négligeons pas l'importance de la qualité du sommeil


La qualité du sommeil est tout aussi importante que la durée. Même si vous dormez pendant une durée recommandée, une mauvaise qualité de sommeil peut avoir des conséquences sur votre bien-être général. 


Comment améliorer la qualité de son sommeil ?


→ Créez un environnement propice au sommeil en maintenant votre chambre calme, fraîche et sombre et établissez une routine de sommeil régulière en vous couchant et en vous réveillant à la même heure tous les jours.


→ Évitez les écrans au moins une heure avant le coucher. Les écrans entraînent une stimulation émotionnelle et des récepteurs de la rétine.


Adoptez une alimentation équilibrée et évitez la caféine, l'alcool et la nicotine avant de vous coucher.


Évitez de manger trop tôt ou trop tard. Un repas pris trop tôt peut ne pas suffire à nourrir le cerveau, particulièrement actif pendant le sommeil paradoxal. D'autre part, manger trop tard peut entraîner une digestion qui élève la température corporelle, nuisant ainsi à la qualité du sommeil. L'idéal serait de prévoir ce repas au moins deux heures avant le coucher.


Intégrez la microsieste dans votre routine de travail


La microsieste, courte période de repos pendant la journée, peut améliorer significativement votre bien-être et votre productivité au travail. En adoptant cette pratique, vous pouvez accroître votre concentration, réduire le stress et augmenter votre énergie. Prévoyez des moments de microsieste de 15 à 20 minutes, idéalement après le déjeuner, pour optimiser ses bienfaits. 


Notons que 72 % des français interrogés seraient intéressés pour faire une sieste au travail*


Vous ne pouvez pas faire de micro sieste sur votre lieu de travail, et au contraire, vous souhaitez lutter contre la somnolence après le repas ? 


Lutter contre la somnolence postprandiale 


Aminata, notre expert naturopathe spécialisée en micronutrition, nous éclaire sur la question : « Pour améliorer son bien-être au travail, il faut éviter de rester assis après le déjeuner. Si nous restons assis sur notre chaise pendant une heure après avoir mangé, le glucose va s’accumuler dans notre organisme et provoquer un pic de glycémie. Il faut éviter les pics de glycémie car ils impactent négativement notre énergie, notre sommeil, notre poids…


Pour atténuer un pic de glycémie après un repas, il faut marcher ne serait-ce que 20 minutes. Cette stratégie est particulièrement efficace contre la somnolence postprandiale. Si nous bougeons après le déjeuner, le glucose sera presque immédiatement utilisé par nos muscles. Il ne s’accumulera pas et ne provoquera pas de pic de glycémie.


Vous n’avez pas le temps d’aller marcher après le repas ? Ce n’est pas grave. Montez et descendez les escaliers du bâtiment plusieurs fois ».


Vous êtes patient ? aidant ? manager ? professionnel des ressources humaines ?

Vous aussi vous souhaitez témoigner de votre expérience de la maladie au travail, contactez-nous à l’adresse alloalex@wecareatwork.com.


Pour toutes vos questions, sachez qu’ALLO Alex est là pour vous aider ! Pour rappel, le service est joignable au 0800 400 310 du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel gratuit).


 

Sources : 


sante.fr : « FAUT-IL VRAIMENT DORMIR 8 HEURES PAR NUIT POUR ÊTRE EN BONNE SANTÉ ? », 3 mai 2023 [consulté le 28 décembre 2023]


INRS.fr, Fiche ED 6327 « Adoptez la micro-sieste au travail », novembre 2020  [consulté le 28 décembre 2023]


*Enquête QAPA, 2022, « Les Français dorment-ils assez pour être pleinement efficaces au travail ? Méthodologie : Enquête réalisée auprès de 1002 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne à partir du panel de répondants BuzzPress (27 000 personnes en France). Entre le 19 et le 26 septembre 2022, un sondage électronique a été envoyé par email et publié en ligne sur les réseaux sociaux Facebook et LinkedIn. Les réponses ont ensuite été compilées et pondérées en fonction de quotas préétablis visant à assurer la représentativité de l’échantillon et afin d’obtenir une représentativité de la population visée. Cette enquête a été compilée aux données issues de deux autres enquêtes réalisées entre le 28 septembre et le 2 octobre 2020 ainsi qu’en septembre 2018 sur deux panels représentatifs équivalents. Toutes les pondérations s’appuient sur des données administratives et sur les données collectées par l’INSEE.


Crédit photo : Freepik 





bottom of page