Photo home site_allo alex_edited.jpg

Vous vous posez des questions
pour ré-concilier maladie et travail ?

Comment mobiliser ses salariés face à la maladie au travail ?

Dernière mise à jour : 25 juil.


La semaine dernière nous organisions avec plusieurs entreprises un atelier d’échanges autour de la question de la mobilisation des salariés. L’occasion de partager ses interrogations, de partager des bonnes pratiques et de trouver des solutions ensemble pour mieux concilier maladie et travail.

Découvrez 3 clés issues de ces échanges.


Comment mobiliser ses salariés face à la maladie au travail ?


Parler de maladie au travail n’est pas une chose innée ! C’est un sujet complexe, tabou, qui fait peur. Tout comme le handicap d’ailleurs, mais avec la particularité que la maladie est souvent invisible et qu’on n’est tout simplement pas malade au travail mais malade en arrêt maladie… sauf que la réalité est bien plus nuancée… quand on sait qu’à horizon 2025, 25% des actifs* vivront avec une maladie chronique (un cancer, une maladie cardiovasculaire, du diabète, un trouble psychique, une sclérose en plaque, de l’endométriose… la liste est longue) et que de plus en plus de personnes essayent de concilier au quotidien leur parcours de soin et leur vie professionnelle.


L’entreprise a un rôle à jouer, c’est même une obligation d’agir pour la santé et la sécurité des salariés et de mettre en place des actions de prévention.


Mais voilà, comment faire ? Comment un employeur peut mobiliser largement ses collaborateurs et ses collaboratrices au sujet ? Notamment ceux qui ne sont pas directement concernés – qui souvent d’ailleurs fuient le sujet, ne veulent pas l’aborder au travail car « ça plombe le moral » – ???


1/ Donner l’exemple


Pour mobiliser l’ensemble des salariés, il faut déjà que les « boss » et « big boss » soient sensibilisés. Si eux sont convaincus des enjeux, l’engagement se déploiera plus facilement au sein de toute l’entreprise. La ligne managériale a un rôle essentiel à jouer. C’est elle qui crée l’effet de levier. Nous savons que ces personnes ont des agendas très remplis, mais 1 petite heure peut suffire pour réveiller les consciences et engager le mouvement !

Les arguments sont là : des talents précieusement gardés, une marque employeur renforcée, une baisse notable de l’absentéisme, donc des économies, une responsabilité sociétale démontrée, une performance augmentée (oui oui nous pouvons avancer des preuves - parlons-en !)



2/ Impliquer vos collaborateurs


Ils sont tous concernés par le sujet, plus ou moins directement (si ce n’est pas au travail, dans leur vie privée). Ils ont donc forcément des besoins, des attentes qu’il est important de mesurer.

Les solliciter pour libérer la parole dans un premier temps, instaurer la confiance et ensuite les inviter à participer à l’animation du sujet. Vous serez sans doute surpris du nombre de personnes qui souhaitent s’investir et agir sur le sujet. Ce seront vos premiers ambassadeurs ! Même si au début ils ne sont pas forcément nombreux, c’est un cercle vertueux : si certains s’expriment, témoignent… cela donnera confiance aux autres et beaucoup de communication en découlera. Agir sur l’inclusion de la maladie au travail est un sujet de cœur, engager ses collaborateurs à ses côtés active l’engagement et la motivation.


3/ Pour mobiliser, il faut communiquer régulièrement et clairement


Il se dit qu’il faut répéter 7 fois un message pour qu’il soit entendu. La clé est donc de

communiquer régulièrement. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur les dates

clés de l’année, les fameux « marronniers » (voir notre calendrier 2022).

En effet, ces temps forts sont de bonnes occasions de parler de maladie au travail et de retour à l’emploi après une longue absence. Chacun d’eux permet d’aborder un angle un peu différent. Les collaborateurs en entendent souvent parler à la radio, dans la presse... Cela permet donc de faire le lien et de montrer que ces sujets de santé sont aussi des sujets d’entreprise. Le fil rouge entre ces différentes communications doit être très clair et ramener systématiquement à l’objectif : dans notre entreprise, la santé et le bien-être des salariés sont une préoccupation majeure !



Cette liste n’est évidemment pas exhaustive ! N’hésitez pas à partager votre expérience vous aussi et vos bonnes pratiques en répondant à nos questions sur le blog (envoyez un mail à alloalex@wecareatwork.com)


Si vous souhaitez parler du sujet et découvrir nos solutions pour mobiliser vos salariés, parlons-en ;)


Pour toutes vos questions pour mieux concilier maladie et travail, sachez qu’ALLO Alex est là pour vous aider ! Pour rappel, le service est joignable au 0800 400 310 du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel gratuit)


 

* « Les maladies chroniques sont, pour le travail, un enjeu majeur. Selon l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT), ces pathologies affectent 15 % de la population active. Elles pourraient concerner 25 % de la population active d’ici à 2025 » – CHASSANG Michel et GAUTIER Anne, Les avis du CESE – Les maladies chroniques, Paris, juin 2019, CESE 14, p.32


Crédit photo : Canva