Photo home site_allo alex_edited.jpg

Vous vous posez des questions
pour ré-concilier maladie et travail ?

En 2022, comment s'engager pour plus d'inclusion de la maladie au travail ?

Dernière mise à jour : 15 mars



Avec une crise sanitaire qui n’en finit plus, face à un nombre croissant de salariés concernés par une maladie de longue durée et des besoins forts en termes d’accompagnement de la part des personnes concernées… agir pour plus d’inclusion de la maladie au travail n’est plus une option ! Mais voilà, les sujets à traiter, pour vous employeur, sont nombreux !!! Par où commencer ? Comment faire (souvent avec les moyens du bord) ? ALLO Alex, notre service solidaire vous donne quelques clés.



1/ Lever les tabous et libérer la parole autour de ce sujet de société


Pourquoi ?


La maladie ne s’arrête pas aux portes de l’entreprise. Les maladies chroniques, (les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète, l’endométriose, la sclérose en plaque, les maladies inflammatoires chroniques… la liste est longue) et leurs traitements ont un impact sur la qualité de vie des patients et de fait, sur leur vie professionnelle. Tout le monde peut être concerné à un moment donné au travail. C’est donc un enjeu social et sociétal majeur qui concerne toute l’entreprise.


La maladie ne définit pas les personnes malades. C’est important que les salariés concernés, déclarés ou non, puissent se sentir en confiance et accompagnés. Il en va de même pour les aidants. Que ce soit pour les démarches administratives, les rendez-vous avec la médecine du travail, les possibilités d’aménagement de poste ou d’horaires, ou l’organisation, ils vont sûrement avoir besoin à un moment donné de l’accompagnement de leur entreprise.

Démanteler les a priori, répondre aux questions, informer sur la réalité de la maladie ou des situations de handicap au travail est fondamental. Plus on parlera des situations possibles des malades ou des aidants au travail, moins il y aura de tabous, d’incompréhensions et de discriminations.


Comment ?

Pour parler à tous les salariés de la maladie, différentes actions de communication peuvent être mises en place comme : des emails internes d’engagement sur le sujet, une communication sur l’intranet avec un lien vers les dispositifs d’accompagnement, un livret d’accueil, lors d’une campagne d’affichage, l’organisation d’un webinaire de sensibilisation ou encore d’une formation… Plusieurs services peuvent travailler de concert : les RH, la communication, les services de santé au travail, le CSE… avec, si besoin, le soutien d’experts externes comme Wecare@work. Cela peut s’inscrire dans une démarche de prévention de la santé au travail, dans une démarche de sensibilisation aux handicaps (notamment le handicap invisible), dans une démarche globale de la responsabilité sociétale de l’entreprise ou justement pour faire le lien entre les 3 ! Wecare@work a créé un calendrier de tous les marronniers « santé » de l’année, pour le télécharger : cliquez ici.


2/ Co-construire un plan d’actions


Pourquoi ?


Certains collaborateurs peuvent souhaiter devenir parties prenantes d’actions pour libérer la parole sur le sujet et témoigner de leurs propres expériences, étant eux-mêmes concernés de près ou de loin par la maladie. Qu’ils soient employés ou managers, malades, anciens malades ou aidants, tous ont à apporter à l’entreprise. L’entreprise pourra alors s’appuyer sur leur savoir expérientiel pour construire l’accompagnement adéquat, propre à l’entreprise.


Comment ?


La création d’ateliers participatifs mixtes (comprenant des collaborateurs concernés et des collaborateurs non concernés volontaires) de réflexion sur le sujet est un bon moyen de sensibiliser les membres de l’entreprise à la maladie au travail. Cela peut déboucher sur la mise en place de nouveaux outils ou de dispositifs internes (souvent des idées simples et peu coûteuses émergent !).


3/ Former les différentes parties prenantes


Pourquoi ?


Les discriminations et les mauvaises gestions de situations résultent souvent de préjugés et de méconnaissance de la maladie ou des solutions existantes.

Dirigeant, professionnel des ressources humaines, référent handicap, manager ou collègue, tous ont un rôle à jouer.

Permettre aux différents collaborateurs et collaboratrices, de se former sur la maladie au travail et ses conséquences, c’est leur permettre de s’approprier le sujet et d’avoir les bons outils et les bons conseils pour être prêts à accompagner au mieux les malades ou les proches aidants au sein de l’entreprise.


Comment ?


En présentiel, et distanciel, avec de l’e-learning… Wecare@work peut accompagner les entreprises dans leur démarche et proposer différentes formules en fonction des besoins et des budgets. Des formations de qualité – certifiées Datadock et Qualiopi –, dispensées par des experts, qui pourront également partager leurs expériences en tant que patient ou aidant. Plusieurs financements sont possibles : par les OPCO pour les entreprises de moins de 50 salariés, par les budgets formation ou handicap (toute l’offre d’accompagnement de Wecare@work est éligible dans le cadre de l’OETH). Toutes les formations sont basées sur une pédagogie participative avec de nombreux échanges et retours d’expériences.



4/ Valoriser les différents dispositifs d’accompagnement


Pourquoi ?

Les personnes accompagnées peuvent se sentir en confiance pour continuer à travailler ou reprendre leur travail après une longue période d’absence. Résultat, l’absentéisme diminue, la confiance grandit au sein de l’entreprise, chaque personne pouvant être dans une situation de fragilité un jour où l’autre. Savoir que des solutions existent au sein de son entreprise le jour où l’on sera concerné est rassurant et donne davantage envie à l’ensemble des collaborateurs de s’impliquer dans l’entreprise. C’est le constat général que font nombre d’entreprises qui s’engagent sur ce sujet-là.

Comment ?

En valorisant et en présentant toutes les actions existantes !

Il existe en effet différentes solutions (des dispositifs légaux, des dispositifs contractuels…) qui sont malheureusement peu connues. L’une des clés est pourtant d’avoir accès à la bonne information au bon moment (à tout moment) ! Wecare@work a donc pour cela développé une plateforme digitale inédite en complément de la ligne ALLO Alex qui permet aux entreprises d’offrir une sorte de super kit d’information et de communication à leurs salariés, tout en valorisant aussi toutes les actions déjà mise en place comme les actions des services médico-sociaux, le rôle du référent handicap, de potentiels services spécifiques…puisque l’outil est personnalisable !


Employés, managers, professionnels des ressources humaines, dirigeants, vous avez des questions et souhaitez vous engager sur le sujet de la maladie au travail dans votre entreprise ? Ou en savoir plus sur l’offre d’accompagnement et de formation Wecare@work ? Contactez-nous à l’adresse alloalex@wecareatwork.com



Pour toutes vos questions, sachez qu’ALLO Alex est là pour vous aider ! Pour rappel, le service est joignable au 0800 400 310 du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel gratuit)


 

Crédit photo : Canva