top of page
Photo home site_allo alex_edited.jpg

Vous vous posez des questions
pour ré-concilier maladie et travail ?

Santé au masculin – Travailler avec un cancer du sein

Pour conclure le mois d’octobre dédié à la sensibilisation au cancer du sein et pour introduire le mois de novembre, consacré à la santé des hommes avec le mouvement institué par Movember, nous souhaitions aborder le cancer du sein chez l’homme.

Le saviez-vous ? Près de 1 % de tous les cancers du sein affectent les hommes chaque année. En 2023, 61 214 nouveaux cas de cancer du sein en France métropolitaine ont été diagnostiqués. Si on se base sur cette estimation, près de 1%, cela représenterait donc près de 600 hommes en 2023. Comment cela est-il possible ? Parce que tout comme les femmes, les hommes ont du tissu mammaire, mais leurs seins sont tout simplement moins développés. La présence de tissu mammaire, même en quantité négligeable, implique donc la possibilité de survenue d’un cancer du sein.


Se sentir concerné en tant qu’homme par le cancer du sein est important pour réagir au moindre symptôme et se faire dépister au plus tôt. Les facteurs de risques pouvant être multiples comme l’âge, les prédispositions génétiques, l’exposition au rayonnement, la cirrhose du foie…


Le tabou de la maladie concerne tout le monde. Au travail, cela concerne 1 salarié sur 2. Cependant, on constate que même si la parole se libère globalement de plus en plus sur le sujet dans les sphères privées et professionnelles, les groupes de discussion qui accueillent la parole des femmes touchées par la maladie restent globalement plus nombreux que ceux dédiés aux hommes, que ce soit dans les entreprises, les associations, les groupes de patients réels ou virtuels…


Or, plus on pourra parler de la maladie au masculin comme au féminin, plus les personnes se sentiront accompagnées en entreprise et soutenues. Cela passe notamment par la sensibilisation et la déconstruction des représentations de la maladie.


Et quand cela concerne les organes sexuels, voire des organes dits “féminins”, le sujet est d’autant plus tabou.


Olivier* témoigne :

« Comme beaucoup, je pense que cela a été un choc, difficile d'y croire et on se demande pourquoi. [...] Il faut conjointement au cancer du sein de la femme, en parler beaucoup plus, j’espère que mon témoignage permettra de faire en sorte que les hommes comprennent le risque. »

Nous sommes heureux de vous partager son témoignage.



Olivier directeur général dans le secteur de la métallurgie témoigne de son cancer du sein

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre maladie en quelques mots ?


J’ai 50 ans, je suis directeur général dans le secteur de la métallurgie. J’ai appris mon cancer du sein au mois de novembre 2021. Comme beaucoup, je pense que cela a été un choc, difficile d'y croire et on se demande pourquoi.



Comment avez-vous géré la maladie au travail avec votre rôle de cadre ?


Tout au long de ma maladie, j’ai pu adapter mon travail en prenant des jours lors de mes traitements, je n’ai été en arrêt que lors de mes 2 opérations, 15 jours en décembre 2021 et une semaine en juin 2022.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Qu'est-ce qui vous a aidé ?


La principale difficulté a été de savoir quoi faire une fois le diagnostic réalisé.

Heureusement, je suis accompagné d’une femme formidable qui a su quoi faire et qui a pris contact avec l’Institut Sainte-Catherine qui est spécialisé dans le cancer. Ils m’ont très rapidement pris en charge, les rendez-vous se sont enchaînés et quinze jours plus tard la première opération était réalisée et tout le traitement a été programmé, la chimio, la deuxième opération et les rayons.

Est-ce qu'être touché par la maladie a modifié votre regard de cadre dirigeant envers les salariés qui pourraient être concernés ? Si oui, en quoi ?


Oui, cela a énormément changé ma façon de voir les choses. Non seulement cela m'a permis d’en discuter énormément avec les salariés et de leur rappeler que le dépistage est quelque chose de très important, et que cela peut arriver même si personne dans la famille n’a été atteint. C'est pour cela qu’en tant que dirigeant j’insiste beaucoup sur les protections face aux produits chimiques qui sont cancérigènes, en leur demandant de bien se protéger et de ne pas négliger les risques.


Selon vous, comment peut-on améliorer l’accompagnement des salariés atteints par le cancer en entreprise ?


L’aménagement du temps de travail ainsi que les autorisations d'absence pourront être une solution très importante, j’ai eu la chance de pouvoir continuer à travailler et pour le moral rien de tel. Il faut donc vraiment faire en sorte que les salariés ne soient pas exclus et puissent continuer à travailler s’ils le souhaitent, même si ce n’est qu’à mi-temps.


Comment peut-on sensibiliser davantage les hommes au cancer du sein selon vous ?


Il faut conjointement au cancer du sein de la femme, en parler beaucoup plus, j’espère que mon témoignage permettra de faire en sorte que les hommes comprennent le risque.


Si vous aviez 1 conseil ou bonne pratique à partager avec un dirigeant atteint par un cancer au travail ? Le manager d'une personne concernée ? Un employeur pour favoriser l'inclusion des personnes concernées ?


Je ne suis sûrement pas le mieux placé pour prodiguer des conseils, mais ce qui est important quand on est atteint d’un cancer est d'éviter l’isolement afin de garder le moral et de se sentir utile.


Merci Olivier pour votre témoignage.



Le sujet du cancer au masculin vous intéresse ? (Re)découvrez notre article « Cancer, maladie chronique et travail – Les hommes face à la maladie – Et si on en parlait ? »



Vous êtes patient ? aidant ? manager ? professionnel des ressources humaines ? Vous aussi vous souhaitez témoigner de votre expérience de la maladie au travail, contactez-nous à l’adresse alloalex@wecareatwork.com.


Pour toutes vos questions, sachez qu’ALLO Alex est là pour vous aider ! Pour rappel, le service est joignable au 0800 400 310 du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel gratuit).


 

Ressources complémentaires sur le cancer du sein chez les hommes :


– Institut national du Cancer (INCa) : « Cancer du sein chez l’homme », [consulté le 2 novembre 2023]

– Institut national du Cancer (INCa) : « Le cancer du sein », 4 juillet 2023 [consulté le 2 novembre 2023]

– Institut national du Cancer (INCa) : « Panorama des cancers 2023 », juillet 2023 [consulté le 2 novembre 2023]

– Institut du sein Henri Hartmann : « Le cancer du sein chez l’homme », 2 septembre 2019 [consulté le 2 novembre 2023]

– Fondation Arc : « Cancer du sein chez l’homme : itinéraire d’un patient », 6 mars 2019 [consulté le 2 novembre 2023]


*Le prénom a été modifié pour des raisons de confidentialité.


Crédit photo : Freepik / Wirestock


Comments


bottom of page