Photo home site_allo alex_edited.jpg

Vous vous posez des questions
pour ré-concilier maladie et travail ?

Handicap et travail – RQTH « C’est un droit et il faut l’utiliser »

Dernière mise à jour : 8 juil.

Patrick est touché par une maladie chronique qui impacte son quotidien. Il a fait une demande de RQTH. Une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé et a souhaité témoigner de son expérience et de sa démarche.



Pouvez-vous présenter et nous parler de votre expérience de vie de la maladie en quelques mots ?


J’ai 29 ans. Je travaille dans une agence bancaire et je suis atteint d’une maladie auto-immune, le neurolupus. À l’annonce de ma maladie et du diagnostic je possédais déjà une RQTH. Je l'avais fait 3 ans auparavant à cause de symptômes importants.







Suite à l'annonce de votre maladie, quand avez-vous pensé à faire une demande de RQTH ?


Mon entreprise me l’a suggéré via une assistante sociale de l’entreprise. C’était la condition sine qua non pour que l’on puisse me rapprocher et mettre en place des aménagements (notamment réduire les trajets domicile-travail). C’est donc à ce moment-là que j’en ai entendu parler. Je l’ai fait, suivi par mon médecin traitant de l’époque et mon neurologue qui ont fait le nécessaire pour m’accompagner.


Qu'est-ce que cette reconnaissance vous a apporté, vous apporte aujourd'hui et pourrait vous apporter dans le futur ?


Ça m’a permis d’obtenir un rapprochement géographique avec une réduction du temps de trajet de 30 à 45 minutes. De plus avec la RQTH mon entreprise propose des CESU pour les aides à domicile, ainsi que 3 jours de congés par an pour les rendez-vous médicaux. La RQTH permet aussi une reconnaissance du handicap sur les lieux de travail et sûrement une sécurité supplémentaire niveau emploi.


Que diriez-vous à une personne atteinte d'une maladie chronique qui entraîne des conséquences sur sa vie professionnelle et qui hésiterait à faire une demande de RQTH ?


C’est un droit et il faut l’utiliser car même si elle est imparfaite la RQTH permet une vraie reconnaissance.


Que diriez-vous à quelqu'un de concerné qui vous répondrait « Oui, mais moi je ne suis pas handicapé•e ?


Que je me disais la même chose. Mais que ce n’est pas vrai car 80% des handicaps sont invisibles.

Et que dès lors que ce handicap peut avoir impact sur la vie professionnelle, il est utile d’obtenir la RQTH, pour bénéficier d’aménagements potentiels et se protéger soit même mais aussi notre entreprise. En effet les entreprises ont l'obligation d'avoir un certain nombre de salariés avec cette RQTH sous peine de sanctions.


Merci Patrick pour votre témoignage.


(Re)découvrez d'autres témoignages qui abordent la RQTH et l'invalidité sur notre blog d'information.

Si vous aussi, comme Patrick vous souhaitez témoigner de votre expérience de maladie chronique ou de RQTH contactez-nous à l’adresse alloalex@wecareatwork.com


Pour toutes vos questions, sachez qu’ALLO Alex est là pour vous aider ! Pour rappel, le service est joignable au 0800 400 310 du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel gratuit)



 

Propos recueillis en novembre 2021