Photo home site_allo alex_edited.jpg

Vous vous posez des questions
pour ré-concilier maladie et travail ?

Un projet ambitieux pour améliorer la qualité de vie des malades

Dernière mise à jour : 3 mai

Connaissez-vous Alex, la plateforme numérique pour concilier au mieux votre parcours de soin et votre vie professionnelle ?

En soutenant le projet Alex pour 1000 patients en oncologie, pour la prise en charge des patients actifs atteints d’un cancer, GSK s’engage dans une démarche de prise en charge optimale et équitable de la maladie.

Grâce au soutien de Coalition Next, GSK France Lilly France, Pfizer et Roche France nous pouvons vous offrir un accès gratuit.

Nous avons interrogé Pascale Féraud chargée du suivi du projet pour GSK France.

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre rôle au sein de GSK ?

Je suis Pascale Féraud, Responsable projets/partenariats parcours de soin en oncologie au sein des laboratoires GSK France. Ma mission consiste à accompagner les professionnels de santé dans le déploiement de projets et services innovants pour optimiser le parcours de soin en oncologie. Depuis deux ans maintenant, nous avons eu l’opportunité de collaborer avec une cinquantaine de centres hospitaliers.

Notre démarche étant totalement ouverte et à l’écoute des besoins, les solutions qui en découlent sont co-construites avec les professionnels de santé et personnalisées à chaque centre : cela va de l’élaboration de podcasts pour accompagner le discours des médecins auprès de leurs patients, à l’expérimentation d’une plateforme d’activité physique adaptée à distance pour des patientes isolées, en passant par une micro-maison itinérante dédiée au cancer de l’ovaire.

Aujourd’hui, nous avons décidé d’aller plus loin et regroupons l’ensemble de ces initiatives au sein d’un programme intitulé OPEN « Optimisons le Parcours Ensemble ». Ce programme ambitieux a pour objectif de favoriser le partage d’expérience auprès des professionnels de santé impliqués en oncologie.

Pourquoi soutenir le projet Alex pour 1000 patients en oncologie dans le cadre de la Coalition Next ?

Soutenir la solution Alex a été pour nous une évidence : tout d’abord, du fait de son objectif. Nous avons conscience que le retour et le maintien dans l’emploi sont de véritables défis pour les personnes qui ont ou ont eu un cancer. Expérimenter une solution digitale qui permet d’augmenter les chances de maintien dans l’emploi par une prise en compte de la vie professionnelle du malade le plus tôt possible dans le parcours de soin, nous a paru un projet ambitieux pour améliorer la qualité de vie des malades. Cette solution œuvre pour une prise en charge équitable et totale des patients. Et puis, il y a le contexte de Coalition Next, une initiative réunissant près d'une cinquantaine d'acteurs de santé publics et privés mobilisés pour le déploiement de la santé digitale en France, qui nous a permis de réunir nos forces autour de ce projet innovant et d’accélérer ainsi son déploiement sur tout le territoire.

Plus largement, sensibilisez-vous et mobilisez-vous l’entreprise et vos collaborateurs sur le sujet « cancer et travail » ?

Le sujet « cancer et travail »l est un enjeu sociétal majeur, déjà reconnu comme prioritaire par le précédent plan Cancer. Face à cette réalité, GSK France propose différents dispositifs pour que nos collaborateurs, qu’ils soient patients, aidants ou anciens patients puissent s’épanouir et concilier au mieux leur situation personnelle et vécu professionnel. À titre d’exemple, nous sommes signataires de la Charte de « Cancer@Work », une association qui œuvre pour apprendre à mieux vivre ensemble la maladie en entreprise. GSK est pleinement engagé sur ce sujet, avec également des actions de sensibilisation et de prévention des maladies auprès de nos collaborateurs.

Selon vous, pourquoi les entreprises doivent-elles aujourd'hui mieux concilier maladie et travail ?

Selon le CESE* (Conseil économique, social et environnemental), en France, 15 % de la population active ont une ou plusieurs maladies chroniques (diabète, cancer, asthme, VIH-sida, hépatites, maladies mentales, etc…). La maladie et le travail sont donc deux réalités qui cohabitent. Face à ce constat, GSK France mène une politique volontariste d’inclusion et de diversité et met à disposition de ses collaborateurs des services dédiés au respect de leur bien-être et de leur santé. Nous sommes convaincus qu’un environnement de travail au sein duquel chacun peut être soi-même, nous rend plus performants en tant qu’entreprise.


Merci Pascale Féraud pour votre soutien et votre engagement !


Dans les prochaines semaines, découvrez les différents acteurs du projet « Alex pour 1000 patients en oncologie ».


Alex, c’est un outil numérique innovant, développé par des patients pour des patients, afin de vous informer / vous orienter / vous rassurer dès que vous vous posez une question par rapport à votre travail comme : est-ce que j'en parle ? est-ce que je garde le lien pendant mon absence ? qui peut m'aider ? comment m'y prendre pour préparer mon retour ? quels sont mes droits ? comment gérer les conséquences de ma maladie au travail ? ... et bien d'autres choses encore !

Grâce au soutien de Coalition Next, GSK France Lilly France, Pfizer et Roche France nous pouvons vous offrir un accès gratuit. Vous avez un cancer ? Vous êtes salarié•e du secteur privé ? Ne tardez plus, rejoignez l'aventure Adoptez gratuitement Alex !


Pour en savoir plus et recevoir votre accès, contactez nous au 0 800 400 310 (du lundi au vendredi – de 9h à 17h)




 

*« Les maladies chroniques sont, pour le travail, un enjeu majeur. Selon l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT), ces pathologies affectent 15 % de la population active. Elles pourraient concerner 25 % de la population active d’ici à 2025 » – CHASSANG Michel et GAUTIER Anne, Les avis du CESE – Les maladies chroniques, Paris, juin 2019, CESE 14, p.32