top of page
Photo home site_allo alex_edited.jpg

Vous vous posez des questions
pour ré-concilier maladie et travail ?

Handicap cognitif et mental dans le milieu professionnel

Dernière mise à jour : 25 oct. 2023

2,7 millions de personnes en France ont une reconnaissance administrative du handicap, et parmi elles 7% sont touchées par un handicap cognitif et mental.


Le handicap cognitif et mental représente un ensemble de conditions qui limitent les capacités cognitives et intellectuelles des individus, avec des répercussions significatives au quotidien et au travail. Parmi les exemples de maladies associées, on peut retrouver l'autisme et le syndrome de Down.


Antoine partage :

« Chaque individu a ses propres forces, faiblesses, préférences et modes de fonctionnement. Les managers doivent être sensibles à ces différences et développer une approche personnalisée pour chaque membre de leur équipe en situation de handicap mental ou cognitif. »

Antoine est manager dans une famille de cafés-restaurants employant des personnes en situation de handicap cognitif et mental. Il nous partage les actions concrètes mises en place dans son organisation ainsi que ses précieux conseils pour mieux accompagner le handicap dans les organisations.


Nous sommes donc ravis de partager ici son témoignage.


Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?


Je m’appelle Antoine. J’ai pour ma part été recruté en novembre 2021 pour être manager du Café Joyeux Olympia, c’est-à-dire d’une équipe de 35 personnes. J’ai étudié à l’École hôtelière Vatel et effectué différents stages en France et à l’étranger à des postes variés (commis dans un restaurant gastronomique, maître d’hôtel, valet de chambre, réceptionniste…). Cette expérience très riche m’a sensibilisé et formé aux enjeux de l’hôtellerie-restauration et à ses défis. Aujourd’hui, je suis manager réseau de différents Cafés Joyeux à Paris et en régions (Paris Opéra, Bord'eau Village, Montpellier..)



Pouvez-vous nous présenter le concept des Cafés Joyeux ?

Café Joyeux est la première famille de cafés-restaurants qui contribue à l’inclusion professionnelle de personnes en situation de handicap mental et cognitif.


Café Joyeux essaye d’apporter une solution innovante d’inclusion pour les personnes en situation de handicap en leur proposant un poste en CDI ainsi qu’une formation (CFAJ) pour qu’ils deviennent des professionnels de la restauration.


Quelles sont les difficultés que vos collaborateurs touchés par le handicap rencontrent dans le monde du travail ? Qu’est-ce qui les aident ou peuvent les aider ?


Tout d’abord, nos équipiers doivent s’habituer à leur nouvel environnement de travail, ce qui peut être un défi. Le bruit et l’affluence des clients ne sont pas des éléments auxquels ils sont habitués, et cela peut nécessiter un certain temps d’adaptation.


De plus, nos équipiers doivent acquérir les compétences nécessaires dans le domaine de la restauration, qui peut parfois être exigeant physiquement. Le travail dans la restauration implique d’être constamment debout, actif et joyeux, ce qui peut représenter un défi pour certains. Cependant, nous nous efforçons de fournir un soutien et une formulation adaptée pour les aider à développer ces compétences

Nous sommes conscients de ces défis et nous nous engageons à soutenir nos équipiers dans leur processus d’adaptation. Nous recherchons régulièrement des solutions (s'adapter à chaque équipier, différentes manières d'expliquer les consignes, montrer différentes manières de tenir un plateau ou de servir un café) pour rendre leur expérience de travail la plus agréable possible, en veillant à ce qu’ils disposent des ressources nécessaires pour réussir dans leur rôle et s’épanouir professionnellement.

Chaque année vous réalisez le Duoday. Pouvez-vous nous en parler ?


Le DuoDay est une initiative qui vise à promouvoir l’inclusion des personnes en situation de handicap sur le marché du travail. L’événement se déroule chaque année en France depuis 2018. Lors de cette journée, des duos sont formés, composés d’un professionnel volontaire et d’une personne en situation de handicap. Ils partagent une expérience de travail commune pendant une journée afin de favoriser l’échange, la découverte mutuelle et de lutter contre les préjugés liés au handicap.


Le DuoDay est une initiative importante pour sensibiliser les employeurs et encourager l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail. En favorisant les échanges directs entre professionnels et personnes en situation de handicap. Ce jour contribue à briser certaines barrières et promouvoir l’égalité des chances.

Quels sont les projets futurs des Cafés Joyeux pour mieux concilier handicap et travail ?

Notre priorité est d’ouvrir de nouveaux Cafés Joyeux en France, ce qui nous permet d’offrir des opportunités de CDI à d’autres équipiers joyeux tout en sensibilisant un plus grand nombre de personnes au monde du handicap dans le milieu du travail. Nous croyons en l’inclusion et nous nous efforçons de créer un environnement où chacun à sa place.

De plus, nous comprenons qu’il peut y avoir des défis spécifiques liés aux besoins de nos équipiers en situation de handicap durant leur temps de travail. C’est pourquoi nous travaillons quotidiennement pour nous adapter à ces difficultés. Nous avons mis en place de nouvelles méthodes de management basées sur l’utilisation de pictogrammes, qui nous aident à faciliter la communication et à rendre les consignes plus accessibles à tous.

En intégrant ces pictogrammes dans nos pratiques de gestion, nous cherchons à répondre aux besoins individuels de nos équipiers en situation de handicap. Cela nous permet de créer un environnement de travail inclusif où chacun se sent compris et soutenu.


Nous sommes résolus à poursuivre notre engagement en faveur de l’inclusion, en ouvrant de nouvelles perspectives professionnelles aux personnes en situation de handicap et en adaptant nos méthodes de travail pour offrir un environnement favorable à leur épanouissement.


Selon vous, comment peut-on améliorer l’accompagnement des personnes porteuses d’un handicap mental et cognitif dans les entreprises ?


Il est essentiel que toute l’équipe, tous les collaborateurs, se sentent impliqués dans l’intégration et l’accompagnement des personnes en situation de handicap. Si une personne en situation de handicap ne se sent pas accueillie chaleureusement ou à l’aise dans son environnement, cela peut avoir un impact négatif sur la communication et les attentes de la personne.


Les entreprises doivent s’adapter au mieux aux besoins de leurs employés qui ont des particularités. Il est également important que les entreprises apprennent et comprennent le fonctionnement spécifique des employés en situation de handicap.

Il est primordial de créer un environnement de travail inclusif où chaque personne se sent valorisée et respectée. En favorisant l’implication de tous les collaborateurs et en adaptant les pratiques pour répondre aux besoins spécifiques, les entreprises peuvent créer une culture d’inclusion et de compréhension mutuelle. Cela favorise aussi une communication positive, une collaboration harmonieuse et permet à chaque individu de s’épanouir pleinement au sein de l’organisation.


D’ailleurs, au quotidien nous constatons de nombreux bénéfices pour les salariés : joie, entraide, esprit d’équipe, valorisations communes.. Les convives le ressentent également et donc se sentent bien dans nos cafés car il y règne une harmonie contagieuse.

Si vous aviez 1 seul conseil ou bonne pratique à partager avec un manager, pour mieux concilier handicap mental, cognitif et travail dans son équipe ?


Il est important de reconnaître que chaque personne en situation de handicap est unique et individuelle. Le fait que plusieurs personnes partagent le même handicap ne signifie pas qu’elles se comportent ou comprennent les choses de la même manière. Il est donc essentiel que le manager puisse s’adapter et gérer chaque personne en situation de handicap mental ou cognitif de manière adaptée à leur interlocuteur.


En tant que manager, je m’adapte à chaque profil qui sont tous différents. J’ai observé, écouté et j’ai mis en place un management adapté à chacun mais avec la même ligne directive pour chaque équipier.

En effet, chaque individu a ses propres forces, faiblesses, préférences et modes de fonctionnement. Les managers doivent être sensibles à ces différences et développer une approche personnalisée pour chaque membre de leur équipe en situation de handicap mental ou cognitif. Cela peut impliquer d’adapter les méthodes de communication, de fournir des instructions claires et concrètes, de mettre en place des outils visuels ou d’autres adaptations spécifiques pour favoriser une compréhension et une collaboration optimale.


La clé est de promouvoir une gestion individualisée et bienveillante, en reconnaissant et en respectant les besoins spécifiques de chaque personne en situation de handicap.

Quelque chose de plus à nous partager ?

Buvez du Café Joyeux !!! ;)


Merci Antoine pour votre témoignage !


Vous êtes patient ? aidant ? manager ? professionnel des ressources humaines ? référent handicap ? Vous aussi vous souhaitez témoigner de votre expérience de la maladie au travail, contactez-nous à l’adresse alloalex@wecareatwork.com.

Pour toutes vos questions, sachez qu’ALLO Alex est là pour vous aider ! Pour rappel, le service est joignable au 0800 400 310 du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel gratuit).


Comments


bottom of page