Photo home site_allo alex_edited.jpg

Vous vous posez des questions
pour ré-concilier maladie et travail ?

Le bilan de compétences pour rebondir après la maladie


Quand on est confronté à un épisode de maladie ou à un accident, cela peut remettre en question son avenir professionnel. Les envies ne sont plus forcément les mêmes, les besoins et les aspirations non plus. D’autant plus, qu’il faut souvent faire avec les aléas des conséquences de la maladie. Différentes questions peuvent se poser : comment donner un nouvel élan à mon parcours professionnel ? Comment mettre plus de sens dans mon activité ? Qu’est-ce que je souhaiterais apprendre ou changer dans mon travail ? Le bilan de compétences peut permettre d’y voir plus clair, de faire le point et aider à prendre la direction qui convient.

En premier lieu, il est essentiel de prendre le temps d’identifier vos besoins.


Sont-ils personnels ou professionnels ? Quelles sont vos priorités ? Pour vous aider vous pouvez solliciter un conseil en évolution professionnelle (CÉP) qui permet de bénéficier d’un accompagnement personnalisé en vue du développement de ses compétences et de l’accès à de nouvelles qualifications professionnelles. Selon votre situation, vous pouvez vous adresser à un opérateur CÉP Cap Emploi (pour les personnes reconnues travailleurs handicapés) ou Mon Conseil en évolution professionnelle pour les personnes en activité.

Si vous êtes en activité, vous pouvez en discuter avec votre manager ou votre référent handicap. Peut-être l’avez-vous déjà abordé lors de votre dernier entretien professionnel ?

Vous pouvez aussi faire l’inventaire de l’ensemble de vos compétences et de vos qualités, savoirs, savoir-faire ou savoir-être. Cela permet d’avoir une vision globale et de mieux se connaître. Vous pouvez préciser vos compétences en fonction du contexte de vos expériences, qu’elles soient personnelles ou professionnelles. Pour faire cette liste, vous pouvez par exemple utiliser ce modèle : “Je suis capable de + verbe d’action + sujet + contexte”.

Zoom sur le bilan de compétences


Pourquoi ?


« La maladie bouscule les points de repère d’un point de vue personnel comme professionnel. La vie n’est plus la même, n’est plus perçue de la même manière. Bien souvent, les personnes traversant des difficultés de santé se posent beaucoup de questions sur le sens de leur vie et veulent ou doivent réfléchir leur vie différemment. » Anne-Laure, coach en transition professionnelle.

Être accompagné par un professionnel de la formation dans l’élaboration de son projet professionnel permet de le formuler et de le mettre en action.

Pour qui ?


Le bilan de compétences s’adresse à tous : salariés des secteurs publics et privés et demandeurs d’emploi. Il peut s’effectuer durant le temps libre, durant un arrêt de travail (cela présuppose alors l’accord du médecin traitant et de la CPAM), pendant la période de recherche d’emploi ou pendant le temps de travail (sous accord de l’employeur et selon les règles du droit à la formation)

Les modalités du bilan de compétences seront différentes selon le cadre : compte personnel de formation (CPF), plan de développement des compétences ou congé de reclassement.

Créer son entreprise ?


L’envie d’entreprendre peut également apparaître comme une solution lorsque la vie est chamboulée par la maladie.


Devenir entrepreneur peut offrir plusieurs avantages : être son propre patron et gérer les tâches à son rythme. Cela peut être aussi l’occasion de concrétiser un projet, de se lancer en indépendant en créant son propre poste adapté ou de faire de sa passion une activité professionnelle. Mais mieux vaut être lucide, c’est un parcours semé d’embûches. D’où l’importance de se faire bien accompagner dans le montage du projet.

Pourquoi se faire accompagner ?


« Une personne qui se fait accompagner pour le montage de son projet d’entreprise a plus de chances de créer, développer et pérenniser son projet. Se faire accompagner c’est aussi se donner une chance de pouvoir découvrir et questionner avec un expert, les casquettes et les outils de la création d’entreprise : business modèle, business plan, marketing produit… » Laurence, coach en transition professionnelle et consultante Wecare@work

Vous n’êtes pas seul•e•s ! Vous avez les cartes en main pour faire de ce projet de bilan de compétences une réalité. Votre manager, les ressources humaines, le référent handicap, Cap emploi, le CPF, et les acteurs des OPCO ou des opérateurs CÉP sont là pour vous accompagner dans votre démarche, des prémices de votre réflexion à la fin de votre formation. L’équipe Wecare@work peut également vous proposer un échange pour faire un point sur votre situation et vous présenter les 2 bilans qui prennent en compte les conséquences de la maladie dans votre vie professionnelle. Parlons-en !

Pour aller plus loin, retrouvez les articles complets sur les bilans de compétences ou sur la possibilité de se former en arrêt maladie sur le blog.

Pour toutes vos questions pour mieux concilier maladie et travail, sachez qu’ALLO Alex est là pour vous aider ! Pour rappel, le service est joignable au 0800 400 310 du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel gratuit)


 

Crédit photo : Canva


Sources


– Travail-emploi.gouv.fr : « Conseil en évolution professionnelle (CÉP) », mis à jour le 24 mars 2022 [consulté le 25 juillet 2022] – Infocep.fr : « Développer ou faire reconnaître mes compétences », [consulté le 25 juillet 2022]; – Service-public.fr : « Bilan de compétences d’un salarié du secteur privé », 1er décembre 2020 [consulté le 25 juillet 2022] ; – Service-public.fr : « Congé de reclassement », 1er mai 2022 [consulté le 25 juillet 2022]; – Travail-emploi.gouv.fr : « Bilan de compétences », 14 septembre 2015 mis à jour le 20 décembre 2021 [consulté le 25 juillet 2022]