Photo home site_allo alex_edited.jpg

Vous vous posez des questions
pour ré-concilier maladie et travail ?

Maladie et travail – « Libérer la parole […] et accompagner ce changement culturel »

Dernière mise à jour : 8 juil.

« Libérer la parole au sein des équipes sur ces sujet et accompagner ce changement culturel »


Simona Burgio pilote la mission handicap de la Sécurité sociale. Très engagée dans sa vie personnelle comme professionnelle, elle a généreusement accepté de nous partager son expérience et l’engagement de la Sécurité sociale pour accompagner les salariés malades.


Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?


Simona Burgio, j’ai une expérience de plus de dix ans dans les domaines des ressources humaines et aujourd’hui je pilote la mission handicap de la Sécurité sociale. La mission handicap, portée par la fédération des employeurs de la Sécurité sociale, déploie la politique handicap institutionnelle qui s’adresse aux 300 employeurs du Régime général de la Sécurité sociale.




Qu’est-ce qui vous anime dans votre métier ?


J’ai toujours eu à cœur d’accompagner la diversité de l’être humain et j’impulse une politique basée sur l’acceptation de la singularité de chacun. En plus de ma casquette professionnelle dans le domaine des ressources humaines et plus particulièrement dans le handicap, je suis engagée dans le monde associatif. Dès mon plus jeune âge j’ai accompagné les enfants atteints de VIH, puis j’ai pris la présidence d’une association qui accompagne les personnes en fin de vie et parallèlement j’aide les publics fragilisés dans leur orientation professionnelle. L’humain a été toujours au cœur de mes métiers et de mes passions.


Vous êtes très engagée sur le sujet de l'inclusion et de la prévention de la désinsertion professionnelle. Selon vous, quel intérêt à mieux concilier maladies et travail pour les entreprises ?


Aujourd’hui plus de 15 % des actifs sont confrontés à une maladie chronique, un cancer ou toute autre maladie de longue durée. Il est important d’accompagner davantage les personnes qui cheminent dans le parcours de la maladie, afin de leur permettre de vivre le plus sereinement possible leur vie professionnelle. C’est aussi une responsabilité de l’employeur de prévenir le risque de désinsertion professionnelle de la personne touchée par cet événement de sa vie privée qui a un fort impact sur sa vie professionnelle.


De manière générale, comment sensibilisez-vous et mobilisez-vous, l’entreprise sur le sujet ?


Le Régime général de la Sécurité sociale s’est doté au fil du temps d’un cadre négocié relatif à la RSE qui est global et transversal.


Des accords couvrant les champs de la diversité et égalité des chances, la santé, la sécurité et les conditions de travail dont le travail à distance, le soutien aux salariés proches aidants et encore l’aménagement des fins de carrières, constituent un socle paritaire sur lequel chaque employeur du Régime général peut s’appuyer pour déployer, en lien avec les partenaires sociaux locaux, sa propre stratégie RSE.


Ainsi, une attention est particulièrement portée aux personnes en situation de handicap et notamment leur recrutement.


La réussite de l’embauche, de l’intégration et de l’inclusion durable de ces personnes dans notre institution repose sur une démarche qui vise à modifier le regard porté sur le handicap, en mobilisant les outils et les évènements nationaux pour sensibiliser l’ensemble des collaborateurs sur le sujet.


En parallèle, le Régime général de Sécurité sociale développe et renforce ses actions relatives au maintien dans l’emploi et à la prévention des risques de désinsertions professionnelles, en visant les salariés en situation de handicap et plus largement tous ceux qui rencontreront, à un moment de leur carrière, un évènement personnel ou professionnel, une situation de santé qui fragilisera leur rapport au travail. Cette prévention passe par la détection précoce de ces situations et la mise en place d’un accompagnement spécifique.


Cela fait également écho à la démarche de soutien aux proches aidants mis en place, et l’accompagnement global soutenant le maintien d’une bonne articulation entre vie professionnelle et vie personnelle lorsqu’un proche nécessite un soutien.


Concrètement, comment accompagnez- vous les collaborateurs touchés par la maladie ?


La mission handicap de la Sécurité sociale, a souhaité s’investir davantage dans l’accompagnement des salariés touchés par une maladie chronique en signant un marché innovant avec Wecare@work. Notre objectif est d’accompagner les collaborateurs de la Sécurité sociale concernés via la plateforme digitale Alex.

Nous avons aussi porté à la connaissance de nos 150 000 collaborateurs le service solidaire ALLO Alex afin de permettre aux proches aidants d’avoir accès aux informations utiles pour aider les personnes atteintes d’une maladie chronique.


Vous avez adopté Alex. Pouvez-vous nous dire pourquoi ? Quelle utilité pour les collaborateurs concernés ?


En France métropolitaine chaque jour il y a plus de 1 000 personnes qui se découvrent être atteinte d’un cancer. Sur les 150 000 collaborateurs de la Sécurité sociale, nous avons des collaborateurs confrontés à ces problématiques. Nous ne pouvons pas empêcher la maladie d’atteindre nos collaborateurs mais nous pouvons les aider à mieux surmonter cette période avec le soutien de Wecare@work.

Nous avons déjà eu des retours de la part des référents handicap qui déploient cet outil dans tous nos organismes et ils sont ravis d’avoir un outil concret à proposer aux salariés qui en ont besoin.


Pour conclure, si vous aviez 1 conseil à donner, suite à votre expérience, lequel serait-il ?


Afin de favoriser des politiques internes pour mieux concilier maladie et travail, je pense qu’il faut davantage libérer la parole au sein des équipes sur ces sujets et accompagner ce changement culturel. Il faut modifier le regard en mobilisant le collectif de travail et en sensibilisant l’ensemble des collaborateurs. Tout cela permettra entre autres de faciliter la mise en place d’outils de soutien et d’accompagnement.

Pour en savoir plus et découvrir Alex pour votre entreprise, contactez-nous par mail bonjour@wecareatwork.com


Pour toutes vos questions, sachez que notre service solidaire ALLO Alex est là pour vous guider ! Pour rappel, le service est joignable par tous (salariés, managers, dirigeants…) du lundi au vendredi de 9h à 17h au 0800 400 310 (appel gratuit).



 

Crédit photo : Tous droits réservés