Photo home site_allo alex_edited.jpg

Vous vous posez des questions
pour ré-concilier maladie et travail ?

« Nous accompagnons le manager en le sensibilisant sur la notion de handicap au travail »

Dernière mise à jour : 23 juin



Decathlon est une entreprise engagée sur le sujet du handicap et de la maladie au travail, notamment auprès de l’Agefiph et avec sa fondation. Suite au Covid, l’entreprise a souhaité s’engager plus encore sur l’accompagnement des personnes concernées par une maladie chronique en signant la charte Cancer@Work. Franck Martinez, responsable QVT et président de la fondation Decathlon, Laure Cottereau, responsable de la mission handicap, Thomas Larour co-directeur de magasin et Mylène Rahel Damamme, une salariée concernée par la maladie, vous en disent plus.


Mylène Rahel, vous êtes salariée Decathlon, concernée par un Covid long et engagée pour sa reconnaissance, qu’attendez-vous de votre entreprise à l’issue de cette signature?


Je suis très contente de voir Decathlon s’engager auprès d’une partie prenante telle que Cancer@work fortement mobilisée pour aider à concilier travail et maladie chronique. J’attends de mon entreprise que cet enjeu d’inclusion soit largement relayé, connu et porté en interne. Parler de la (sa) maladie en entreprise ne doit pas être un tabou ni conduire à de la stigmatisation, quel que soit le niveau de visibilité des symptômes, et au contraire peut être source de solidarité et de liens renforcés dans les équipes.

Je souhaite que la voix et les besoins personnalisés des collaborateurs malades soient pleinement écoutés et pris en compte pour assurer les meilleures adaptations et aménagements du travail possibles avec flexibilité/bienveillance afin de maintenir le collaborateur dans l’emploi. Cela pour bien vivre son travail en s’ancrant littéralement dans un climat de confiance, de stabilité et de sérénité dans un contexte par ailleurs d’épreuve de la maladie bouleversant le quotidien avec son lot d’incertitudes et de répercussions.


Cela pourra permettre aussi que les managers / équipes / RH / QVT / Médecine du travail soient formés pour adopter les bonnes postures d’accompagnement et de soutien et qu’ils sachent expliquer et proposer les différents dispositifs ( aménagements, aides, etc..).


Enfin, je souhaiterais que le vécu et les expériences des personnes concernées par la maladie, avec des savoir-faire et savoir-être expérientiels qui peuvent s’être développés de par le parcours de maladie, soient considérés comme une richesse source de création de valeurs pour l’entreprise.


Thomas Larour, vous êtes co-directeur du magasin Decathlon de Paris La Madeleine, que vous inspire l’engagement de votre entreprise ?


L’engagement de Decathlon auprès de Cancer@Work suscite un sentiment de fierté, mais aussi de responsabilité. La signature de cette charte engage notre entreprise dans un élan supplémentaire d’inclusion. En représentant un des 320 magasins français, nous avons tous un rôle à jouer à travers le recrutement, l’accompagnement et l’aide à apporter aux coéquipier•e•s ou futur•es coéquipier•e•s. Pour cela, nous avons nos équipes qualité de vie au travail, en local, qui sont les porte-drapeaux de ces actions et le parfait relais de l’engagement conclu entre Decathlon et Cancer@Work.


Notre promesse « rendre le sport accessible à tous » prend tout son sens dans ce type d’initiative. Nous portons fièrement ce projet et ce sentiment sera décuplé lorsque les leviers visibles interviendront ! Longue vie à cet accord.


Laure Cottereau, vous êtes responsable handicap pour Decathlon, comment Decathlon accompagne les salariés, (malades, aidants, collègues, managers) confrontés à la maladie ?


La mission handicap peut accompagner le coéquipier à monter son dossier MDPH* pour obtenir une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH). Nous pouvons également aménager le poste de travail grâce à des aménagements organisationnels, matériel et pro/perso.


Puis, nous proposons un accompagnement psychologique pour appréhender la reprise du travail, l’acceptation du handicap, savoir quoi communiquer et à qui…

Enfin, nous accompagnons le leader – le manager – en le sensibilisant sur la notion de handicap au travail et les conséquences de celui-ci.


Franck Martinez, Decathlon vient de rejoindre le club Cancer@Work et en signant la charte, s’engage à mieux concilier maladies et travail pour ses salariés. Quel est le sens de votre démarche ?


Decathlon est une entreprise qui se soucie depuis quarante-et-un ans, de la santé de ses coéquipier•e•s. Le meilleur exemple est la création de la mission handicap il y a déjà vingt-deux ans maintenant qui permet à des centaines de salariés de continuer à travailler dans les meilleures conditions professionnelles et de trouver un équilibre sur le plan personnel.

Mais Decathlon, ce sont aussi des marques propres qui développent des produits à l’attention des personnes souffrant ou ayant souffert d’une maladie chronique (exemple la brassière Jog Kokoon, une brassière de sport post-mastectomie ou encore des chaussants qui vont permettre à des personnes en surpoids ou obèses, de continuer à pratiquer une activité physique indispensable pour leur état de santé).

Enfin, Decathlon c’est également une Fondation qui a permis depuis seize ans à plus de 500 000 personnes vulnérables dans le monde, de profiter de la solidarité de centaines de decathlonien.ne.s. Ainsi, de nombreux projets supportés par la Fondation Decathlon concernent la maladie et par conséquent les cancers. Ce qui nous a amenés à passer des partenariats avec des Centres hospitaliers universitaires pour favoriser, là aussi, la pratique sportive.


La pandémie de Covid a touché nombre de nos salariés et beaucoup pâtissent encore de ce qu’on dénomme le Covid long. Il était donc naturel que nous nous préoccupions également de toutes celles et de tous ceux qui, aujourd’hui, endurent dans leur corps et dans leur tête, une maladie chronique. Cela fut déjà exprimé il y a un an dans notre accord d’entreprise Égalité professionnelle Femme Homme, en nous inscrivant dans des actions en faveur des campagnes de sensibilisation au cancer du sein et gynécologique. En signant la charte Cancer@Work, c’est un pas supplémentaire que nous faisons et un signal fort et humaniste que nous adressons à nos équipes. Encourager la prise de parole, leur témoigner notre soutien le plus total et inciter de plus en plus d’entreprises à s’engager dans une voie vertueuse qui leur permettra de conserver leurs compétences et faire grandir sur le plan sociétal, leur marque employeur. N’est-ce pas un bel exemple d’accord gagnant-gagnant ?




Merci à tous pour vos témoignages !


Si vous aussi, vous souhaitez témoigner de votre expérience de la maladie au travail, contactez-nous à l’adresse alloalex@wecareatwork.com


Pour toutes vos questions pour mieux concilier maladie et travail, sachez qu’ALLO Alex est là pour vous aider ! Pour rappel, le service est joignable au 0800 400 310 du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel gratuit)


 

*MDPH : Maison départementale des personnes handicapées


Crédit photo : Decathlon / Cancer@Work – Decathlon